3 Techniques de respiration pour stimuler vos neurotransmetteurs

Fabienne

Fabienne

4 neurotransmetteurs importants

La Dopamine

  • La Dopamine est un neurotransmetteur qui augmente le niveau d’énergie dans le corps, elle améliore la force physique, elle permet d’être plus concentrer.
  • Les stimulants du système nerveux central vont se lier avec les autres stimulants : caféine, théine, théobromine dans le chocolat, nicotine, amphétamine, la Ritaline, la cocaïne. Ils diminuent l’appétit et augmentent le rythme cardiaque.
  • Attention si on consomme trop de stimulants, le cerveau va ralentir sa production naturelle, on va aller à l’encontre de l’effet recherché. Il est préférable de stimuler le corps à fabriquer sa Dopamine naturellement.
  • Si la Dopamine est basse, on constate une réduction de l’énergie physique et mentale, et une baisse de concentration.

L’Acétylcholine (le plus abondant dans le corps)

  • L’Acétylcholine est un neurotransmetteur impliqué dans l’attention, la capacité de mémorisation, la concentration, la stratégie, la vitesse de penser, la vitesse de l’influx électrique, les échanges électriques entre les 2 hémisphères et entre le cerveau et le corps.
  • Le manque d’Acétylcholine provoque souvent des problèmes de désynchronisation cérébrale, de la maladresse, des problèmes de dextérité fine.

La Sérotonine

  • La Sérotonine est un neurotransmetteur surnommé « hormone du bonheur », elle donne une sensation agréable quand on fait quelque chose qui nous plaît. Elle régule le sommeil, l’humeur, le niveau de bonheur, le fait de se sentir bien, elle joue sur la motivation.
  • Les anti-dépresseurs, les drogues hallucinogènes, ou le cannabis jouent sur la Sérotonine : le cerveau dans ce cas va produire moins de Sérotonine naturellement.
  • Le manque de soleil fait baisser la production de Sérotonine.
  • Si la personne manque de Sérotonine, il se produit une dépression, elle n’aura plus cette sensation agréable de bien être, impatiences, fringales sucrées, troubles de l’humeur.

Le Gaba

  • Le Gaba est présent dans le cerveau et dans tout le corps, il a donc une action sur le corps en entier.
  • C’est le neurotransmetteur du calme, de la sensation de bien être, de la relaxation. Il a un impact sur le poids, sur le système cardio-vasculaire, sur la capacité à se concentrer.
  • L’alcool , les benzodiazépines, les somnifères, les anxiolytiques, les opiacées agissent au niveau du Gaba, ces molécules sont très addictives pour le corps, on devient rapidement physiquement dépendant.
  • Quand on manque de Gaba, on est stressé, on est anxieux, on ne se sent pas bien, le corps va fabriquer du cortisol en réaction aux événements stressants extérieurs. On va avoir plus de mal à s’adapter aux changements, apparitions possibles de panique, de TOC, ou de manies. Les performances intellectuelles diminuent.

3 techniques de respirations

 

Respiration triangulaire positive

Elle augmente l’énergie, la production de dopamine et d’acétylcholine : concentration, capacité d’attention et de mémorisation. Intéressante quand on conduit la nuit : regain d’énergie immédiat.

  • Inspiration : pendant un certain nombre de secondes (idéalement 8 secondes)
  • Blocage : on retient le souffle pendant 4 secondes
  • Expiration : pendant le même nombre de secondes qu’à l’inspiration

A pratiquer 3 à 4 minutes.

respiration triangulaire positive

Respiration triangulaire négative

Elle sert à calmer, à diminuer le niveau de stress, le niveau de cortisol dans le sang. Pour les personnes anxieuses, très stressées, elle va contribuer à calmer leur système nerveux. Pour s’endormir plus rapidement.

  • Inspiration : pendant un certain nombre de secondes (idéalement 8 secondes)
  • Expiration : pendant le même nombre de secondes qu’à l’inspiration
  • Blocage : on reste poumons vides pendant 4 secondes

A pratiquer 3 à 4 minutes.

respiration triangulaire négative

Respiration de feu

Elle améliore la circulation sanguine, l’oxygénation cerveau et corps, donne de l’énergie, augmente la production de la dopamine et de l’acétylcholine, tonifie les muscles de l’abdomen, elle active le métabolisme.

  • Installez vous debout, imaginer qu’il y a une bougie devant vous, elle est un peu loin pour pouvoir la souffler facilement, vous allez devoir souffler sur la bougie imaginaire.
  • Inspirez et expirez par la bouche, contractez les abdominaux et soufflez en même temps. Vous pouvez mettre les mains pour bien ressentir les abdominaux se contracter. Contractez aussi les cuisses et les fesses.

A faire 2 à 3 minutes, 2 à 3 fois par jour.

En rentrant l’abdomen de façon brutale et très forte on va activer la circulation sanguine et lymphatique , on va donc faire travailler le corps en entier , ça va irriguer le cerveau et lui permettre de produire des molécules impliquées dans la concentration et la mémorisation.

Idéal avant un travail intellectuel, votre esprit sera beaucoup plus clair, la concentration plus aisée, et donc le travail plus rapide. Elle diminue le niveau de stress avant un examen et éclaire l’esprit.

Elle réchauffe instantanément.

Bonne respiration !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Les autres articles du blog...

carrot cake
Recettes

Carrot cake sans gluten

La cardamome est une épice asiatique au goût très délicat entre le citron et la sève des pins. Elle est anti-inflammatoire, diurétique, antiseptique, digestive. Elle

Lire plus »
Respiration
Activité bien être

La respiration antistress

La respiration antistress   La plupart du temps nous respirons de façon superficielle, nous utilisons uniquement 10% de notre capacité pulmonaire. La respiration est la

Lire plus »
taboulé de quinoa
Recettes

Taboulé au quinoa sans gluten

Le quinoa est une pseudo-céréale riche en protéines d’excellentes qualités, en raison de sa teneur en acides aminés essentiels. Elle ne contient pas de gluten,

Lire plus »
Retour haut de page